Votre Conseiller Immobilier 

Passionné

Christian MOREAU

Votre Conseiller Immobilier Passionné

Christian MOREAU

LES INFORMATIONS ET ACTUALITÉS

LES CONSEILS ET ACTUALITÉS

Une petite présentation video de FOURAS

Vendre de Particulier à Particulier ? Les 5 questions à se poser

Depuis l’essor du Boncoin, tout le monde pense être capable de vendre sa maison de particulier à particulier. Pourtant, 70 % des ventes immobilières sont réalisées par un professionnel de l’immobilier. Pire encore, 70 % des ventes entre particuliers ne vont pas à leur terme.

Alors, avant de vous lancer, posez-vous les bonnes questions !


1. Suis-je suffisamment disponible pour vendre ma maison seul ?

Outre le fait d’être disponible pour les visites (généralement le soir entre 17h et 21h, entre 12h et 14h voire le week-end), vous allez avoir à faire face à des appels téléphoniques, à des questions par mail ou par texto à longueur de journées. Et, à Fouras, cela peut vite se transformer en cauchemar car l’offre est inférieure à la demande.


2. Ai-je bien estimé ma maison ?

Bien estimer sa maison permet de gagner du temps et de l’argent !

Faites appel à un professionnel de l’immobilier pour la réaliser ! Il connaît parfaitement le marché de Fouras et pourra vous conseiller efficacement pour vendre votre maison au meilleur prix et dans les meilleurs délais.

C’est d’autant plus important car nous avons tous tendance à surestimer notre bien. En effet, nous y avons des souvenirs, nous avons eu à cœur de l’entretenir, d’y faire des travaux pour l’améliorer. Mais l’affect n’est pas le bon calcul pour estimer sa maison.


3. Vos acquéreurs ont-ils vraiment les moyens d’acheter votre maison ?

En France, l’argent est un sujet souvent tabou. Pourtant, pour acheter votre maison, votre acquéreur aura certainement besoin d’emprunter. Avez-vous demandé une preuve de financement à votre acquéreur ? Et s’il achète comptant, êtes-vous sûr qu’il possède les fonds ? La réponse est souvent non. L’humain a tendance à faire confiance et peu d’entre vous oseront demander un justificatif.

Seulement voilà, cela fait partie des conditions suspensives et si elles ne sont pas réunies, la vente tombe à l’eau et vous avez perdu 2 ou 3 mois.

Un professionnel de l’immobilier sérieux s’assure toujours du financement des acquéreurs soit par écrit de banque soit par son partenaire courtier avant de vous présenter l’offre. Vous n’irez donc pas chez le notaire pour rien !


4. Connaissez-vous réellement le marché de l’immobilier sur Fouras ?

Savez-vous quels sont les biens en concurrence avec le vôtre ? Quels sont les points forts et les points faibles de votre maison ?

Si la réponse est non, faites appel à un professionnel de l’immobilier. Il connaît parfaitement le secteur : les biens en vente, le type d’acquéreurs… Il saura aussi mettre en valeur votre bien auprès des acquéreurs potentiels.


5. Avez-vous préparé les documents pour vendre votre maison ?

Beaucoup de documents sont indispensables pour vendre sa maison : copropriété, diagnostics techniques, documents​ liés à la construction, factures… L’acquéreur potentiel doit pouvoir prendre sa décision en toute connaissance de cause.

Ces documents vous seront demandés par le notaire pour la signature du compromis de vente. Si l’acquéreur n’en a pas eu connaissance avant, il pourrait après les avoir consulté renégocier le prix ou pire, se retirer de la vente !

Un professionnel de l’immobilier veillera à ce que votre dossier soit complet et vous permettra une vente en toute sérénité.


Une vente immobilière prend beaucoup de temps et d’énergie. Elle demande des compétences techniques, commerciales et juridiques. L’immobilier comme beaucoup est un métier.

Comment déterminer le prix de sa maison ?

Fixer le prix de sa maison est l'un des enjeux les plus importants. Une mauvaise appréciation peut vous faire perdre beaucoup de temps et d'argent.


Pourquoi est-il fondamental de fixer le bon prix de vente ?


1. La sous-estimation : Le prix de vente de votre bien immobilier est en-dessous du prix du marché. Résultat : Vous vendez vite mais vous perdez de l'argent !


2. La surestimation : Le prix de vente de votre bien immobilier est au-dessus du prix du marché. Résultat : Vous n'arrivez pas à vendre et vous dévalorisez votre bien !


3. L'estimation au juste prix : Le prix de vente de votre bien immobilier est au niveau marché. Résultat : Vous obtenez (en moyenne) une offre d'achat sérieuse en moins de 3 mois !


Pourquoi surestimer son bien fait perdre de l’argent ?

Il s’agit du phénomène dit du « bien grillé » qui dévalorise votre bien avec le temps. Bien connu des professionnels de l'immobilier, il peut avoir des conséquences désastreuses sur la vente.

En résumé, plus un bien immobilier est en vente depuis longtemps, plus le prix des offres d'achat va être bas. Tout simplement parce que les acheteurs se disent que si le bien n'est pas vendu depuis longtemps c'est qu'il y a certainement un vice caché ou un problème.

Voici la dévalorisation moyenne du bien en fonction des durées de vente :

Moins de 3 mois : Votre bien vient d'arriver sur le marché, il suscite l'intérêt des acheteurs et les offres sont en moyenne de 5% en dessous du prix de vente

Entre 3 et 6 mois : Votre bien est déjà visible depuis un certain temps, il n'est plus le premier choix des acheteurs. Les offres sont en moyenne 10% en dessous du prix

Plus de 6 mois : Votre bien est « grillé », c'est-à-dire qu'il va susciter la méfiance des acheteurs qui vont penser qu'il n'est pas vendu à cause d'un vice caché ou un problème majeur. Les rares offres seront à presque -20% du prix de vente.


Rapprochez-vous d'un professionnel de l'immobilier pour réaliser une estimation. Il saura vous conseiller efficacement.

Les diagnostics techniques, pourquoi faire ?

Vous achèteriez une voiture sans contrôle technique ?

Pour une maison c’est pareil !


Les diagnostics techniques, ça sert à quoi ?

Cela permet de donner une visibilité technique sur votre maison.

Selon l’année de construction, les équipements de votre maison et le lieu où elle se trouve, vous avez un certain nombre de diagnostics à produire : amiante, plomb, termites, diagnostics de performance énergétiques, gaz, électricité, ERP.


Mais alors ? Quand faut-il les faire ?

Les diagnostics techniques sont obligatoires pour signer le compromis de vente.

Mais attention, si vous ne les avez pas fait dès la mise en ligne de votre annonce, vous pourriez trouver un acquéreur qui quelques jours avant la signature du compromis en consultant les diagnostics techniques, pourrait dans le meilleur des cas, renégocier le prix et dans le pire des cas, se retirer de la vente.

C’est donc la 1ère chose à faire pour vendre sa maison !


Et le contrôle de l’assainissement alors ?

Il faut savoir qu’il n’est pas obligatoire mais de plus en plus de communes et de notaires l’exigent. Pourquoi ?

Ce diagnostic protège aussi bien le vendeur que l’acquéreur. L’acquéreur est rassuré par le fait que tout fonctionne parfaitement et le vendeur est protégé en cas de problèmes futurs. Il pourra attester que tout était conforme lors de la vente de sa maison.


Vous l’aurez compris, les diagnostics techniques sont obligatoires et permettent de mener une vente à terme de façon sereine.

Un dernier conseil :

Si un professionnel de l’immobilier vous propose de commercialiser votre maison sans le DPE, fuyez ! La loi oblige sa parution lors de la diffusion de l’annonce.

Quels travaux pour valoriser son logement lorsque vous vendez ?

Faire des travaux alors qu’on s’apprête à vendre son logement peut sembler étrange. Mais c’est un très bon moyen de vendre à bon prix !

Qu’il s’agisse de petits travaux de décoration ou de gros travaux de rénovation, dépenser de l’argent peut vous en faire gagner.


Soignez les détails avant de mettre en vente :

Lorsqu’on s’apprête à acheter un logement, la première impression est souvent décisive. Et heureusement pour vous, en tant que vendeur, vous pouvez facilement influer sur cette dernière impression en donnant un petit coup de frais à votre logement. Peintures vieillissantes, rideaux fatigués, poignées de portes abimées…

Autant de détails que vous pouvez changer à moindre coût et qui peuvent changer le ressenti que l’on a lorsque l’on pénètre dans votre logement.


Dépersonnalisez et optez pour des teintes neutres :

Restez le plus neutre possible pour permettre aux acheteurs potentiels de se projeter. Privilégiez la peinture blanche pour les murs et les plafonds par exemple. Elle correspond au plus grand nombre et apporte à coup sûr de la luminosité à votre intérieur. Un critère souvent primordial pour les futurs acquéreurs.


Améliorez les performances énergétiques de votre logement :

Lorsque vous souhaitez vendre votre logement, vous devez faire réaliser un diagnostic technique complet. Plomb, gaz, électricité, consommation énergétique… Vous saurez tout sur l’état de votre logement et pourrez envisager de faire des travaux en conséquence.

Si poser des fenêtres à double vitrage, remettre l’installation électrique aux normes ou faire installer une chaudière basse consommation sont des travaux onéreux, ils peuvent vous permettre de vendre plus cher votre bien. En effet, les futurs acquéreurs sont très attentifs à ce genre d’équipement qui aura un réel impact sur leurs dépenses futures. Avant de vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique, renseignez-vous pour savoir dans quelle mesure vous êtes éligible à l’éco-prêt à taux zéro ou à la prime Rénov'.

Ces aides de l’état servent à encourager les particuliers à faire des travaux de rénovation visant à améliorer les performances énergétiques de leur logement.


Les travaux à éviter avant de vendre :

Lorsqu’on vend son logement, on cherche à faire la plus belle plus-value ou à ne pas perdre d'argent. Donc évitez les travaux inutiles ! Ne vous lancez pas dans de gros travaux d’aménagement parce que vos goûts ne sont pas forcément les mêmes que ceux du futur acquéreur de votre logement. Il est donc conseillé de limiter les frais et de se concentrer sur les pièces stratégiques. C'est ce que l'on appelle le home staging.

Casser un mur porteur pour créer une cuisine ouverte, remplacer la baignoire dans la salle de bain par une douche à l’italienne… Autant de travaux chers et conséquents dont vous ne verrez pas forcément le bénéfice réel au moment de la vente. Evitez également les travaux « cache-misère ».

Une tâche de moisissure sur un mur ? On pourrait être tenté de passer un coup de peinture pour cacher les dégâts sans réellement traiter la cause. Et c’est une mauvaise idée ! En effet, l’acquéreur doit avoir conscience de l’état du bien qu’il achète.


4 solutions pour augmenter la valeur de votre bien immobilier.

Vous souhaitez augmenter la valeur de votre logement dans le but de le vendre ? Voici nos 4 astuces pour valoriser votre bien immobilier, de la rénovation complète de certaines pièces à un simple coup de neuf.


-1 Rénovez les pièces stratégiques pour vendre:

L'état de certaines pièces peut être décisif pour conclure une vente immobilière. C'est le cas des pièces techniques telles que la cuisine ou la salle de bains. Des pièces dont la rénovation coûte souvent cher et qui peuvent faire fuir les acquéreurs si elles ne sont plus au goût du jour... voire vétustes.


Une belle présentation pour de belles photos sur l'annonce immobilière:

Ces rénovations vous permettront d'ailleurs de profiter d'un logement en bon état tant que vous l'habiterez mais aussi de faire de belles photos pour votre annonce immobilière. Car, on le rappelle, une annonce immobilière avec de belles photos est un must pour que des acquéreurs se déplacent pour visiter votre bien immobilier.


Refaire ou rénover la salle de bain et la cuisine pour vendre:

La salle de bains est en effet une des pièces maîtresses d'un logement. Avec la cuisine, elle retiendra toute l'attention des acquéreurs dont les attentes peuvent varier : double vasque, baignoire, douche italienne, wc séparés... mais qui rechercheront globalement la même chose : ne pas faire de travaux trop importants dans cette pièce technique et poser leurs valises une fois l'acte de vente signé. En effet, rénover entièrement une salle de bains ou une cuisine peut coûter très cher selon le niveau de finition et de sa superficie. En moyenne, les prix d'une rénovation complète vont de 400 euros/m2 à 1200 euros/m2.


Ces deux rénovations donneront de la valeur et/ou du cachet à votre logement Un bien immobilier refait à neuf pouvant se vendre plus cher qu'un autre nécessitant d'importants travaux.


2 - Agrandissez la surface habitable du bien:

Autre astuce pour augmenter la valeur de votre logement : agrandir ce dernier en aménageant les combles ou en créant un souplex cosy par exemple. Le prix de vente étant calculé sur le prix au m2, créer une pièce supplémentaire valorisera votre bien. Attention toutefois, puisque la taxe foncière basée sur la superficie habitable du bien augmentera également.


Les autorisations pour un bien situé dans une zone avec PLU:

Des autorisations sont nécessaires si vous souhaitez agrandir votre maison de plus de 40m2 si votre logement est situé dans une zone dotée d'un PLU (un plan local d'urbanisme). Si la surface totale atteint 150m2 vous devrez avoir recours à un architecte et obtenir un permis de construire de la mairie. Une déclaration préalable de travaux suffit pour les agrandissements de moins de 40m2 si la surface totale n'excède pas 150m2 après agrandissement.


Bien situé dans une zone sans PLU:

Si vous n'êtes pas situé dans une zone PLU, vous devrez déposer un permis de construire pour tout agrandissement de plus de 20m2. Et si vous envisagez de surélever la maison, vous devrez vous renseigner en amont auprès du service d'urbanisme de votre commune. Une extension de maison peut coûter de 500 euros/m2 à plus de 2000 euros/m2 selon la structure choisie, l'artisan, la complexité du chantier, les matériaux...


3 - Installez des équipements coup de coeur:

Selon la zone où vous habitez, l'installation d'équipements coup de coeur pourra donner un coup d'accélération à votre vente. Une piscine pourra par exemple donner de la valeur à un logement selon la zone où vous habitez.

En effet, en immobilier, si l'emplacement est la règle numéro 1 pour un bon achat, les caractéristiques qui peuvent valoriser un bien dépendent aussi de la région où il se trouve. Par exemple, un balcon ou une terrasse donneront de la valeur à un logement parisien quand ils ne suffiront pas forcément ailleurs. Un terrain arboré et bien entretenu pourra également avoir un impact sur le prix ou tout du moins créer le coup de coeur immobilier, si précieux pour réaliser une vente !


Vous pouvez également aménager une pièce aveugle en installant une verrière, un élément de décoration qui pourra donner du cachet à votre logement.


4 - Misez sur la performance énergétique du logement:

Augmentez la valeur de votre logement avant de le vendre en améliorant l'étiquette énergétique de votre bien. La consommation énergétique, et donc l'impact environnemental de votre bien, peuvent compter dans l'estimation du prix de vente. En effet, un logement énergivore se vendra souvent moins cher qu'un logement avec une bonne étiquette sur son DPE.

Le diagnostic de performance énergétique peut s'améliorer grâce à des travaux de rénovation énergétique (isolation des combles, changement des fenêtres, installation d'une chaudière à énergie renouvelable...).

Le montant des travaux de rénovation énergétique varie mais des aides de l'Etat peuvent vous aider à améliorer la performance de votre bien.


Préparez vos diagnostics immobiliers avant la vente:


Pensez à préparer vos diagnostics immobiliers obligatoires avant la mise en vente. Et si le diagnostiqueur constate des anomalies, n'hésitez pas à effectuer les quelques réparations nécessaires. Une démarche qui rassurera vos acquéreurs.


Retrouver mes conseils en vidéo sur ma chaine Youtube christian Moreau Fouras.


Vendre de Particulier à Particulier ? Les 5 questions à se poser

Depuis l’essor du Boncoin, tout le monde pense être capable de vendre sa maison de particulier à particulier. Pourtant, 70 % des ventes immobilières sont réalisées par un professionnel de l’immobilier. Pire encore, 70 % des ventes entre particuliers ne vont pas à leur terme.

Alors, avant de vous lancer, posez-vous les bonnes questions !


1. Suis-je suffisamment disponible pour vendre ma maison seul ?

Outre le fait d’être disponible pour les visites (généralement le soir entre 17h et 21h, entre 12h et 14h voire le week-end), vous allez avoir à faire face à des appels téléphoniques, à des questions par mail ou par texto à longueur de journées. Et, à Fouras, cela peut vite se transformer en cauchemar car l’offre est inférieure à la demande.


2. Ai-je bien estimé ma maison ?

Bien estimer sa maison permet de gagner du temps et de l’argent !

Faites appel à un professionnel de l’immobilier pour la réaliser ! Il connaît parfaitement le marché de Fouras et pourra vous conseiller efficacement pour vendre votre maison au meilleur prix et dans les meilleurs délais.

C’est d’autant plus important car nous avons tous tendance à surestimer notre bien. En effet, nous y avons des souvenirs, nous avons eu à cœur de l’entretenir, d’y faire des travaux pour l’améliorer. Mais l’affect n’est pas le bon calcul pour estimer sa maison.


3. Vos acquéreurs ont-ils vraiment les moyens d’acheter votre maison ?

En France, l’argent est un sujet souvent tabou. Pourtant, pour acheter votre maison, votre acquéreur aura certainement besoin d’emprunter. Avez-vous demandé une preuve de financement à votre acquéreur ? Et s’il achète comptant, êtes-vous sûr qu’il possède les fonds ? La réponse est souvent non. L’humain a tendance à faire confiance et peu d’entre vous oseront demander un justificatif.

Seulement voilà, cela fait partie des conditions suspensives et si elles ne sont pas réunies, la vente tombe à l’eau et vous avez perdu 2 ou 3 mois.

Un professionnel de l’immobilier sérieux s’assure toujours du financement des acquéreurs soit par écrit de banque soit par son partenaire courtier avant de vous présenter l’offre. Vous n’irez donc pas chez le notaire pour rien !


4. Connaissez-vous réellement le marché de l’immobilier sur Fouras ?

Savez-vous quels sont les biens en concurrence avec le vôtre ? Quels sont les points forts et les points faibles de votre maison ?

Si la réponse est non, faites appel à un professionnel de l’immobilier. Il connaît parfaitement le secteur : les biens en vente, le type d’acquéreurs… Il saura aussi mettre en valeur votre bien auprès des acquéreurs potentiels.


5. Avez-vous préparé les documents pour vendre votre maison ?

Beaucoup de documents sont indispensables pour vendre sa maison : copropriété, diagnostics techniques, documents​ liés à la construction, factures… L’acquéreur potentiel doit pouvoir prendre sa décision en toute connaissance de cause.

Ces documents vous seront demandés par le notaire pour la signature du compromis de vente. Si l’acquéreur n’en a pas eu connaissance avant, il pourrait après les avoir consulté renégocier le prix ou pire, se retirer de la vente !

Un professionnel de l’immobilier veillera à ce que votre dossier soit complet et vous permettra une vente en toute sérénité.


Une vente immobilière prend beaucoup de temps et d’énergie. Elle demande des compétences techniques, commerciales et juridiques. L’immobilier comme beaucoup est un métier.

Comment déterminer le prix de sa maison ?

Fixer le prix de sa maison est l'un des enjeux les plus importants. Une mauvaise appréciation peut vous faire perdre beaucoup de temps et d'argent.


Pourquoi est-il fondamental de fixer le bon prix de vente ?


1. La sous-estimation : Le prix de vente de votre bien immobilier est en-dessous du prix du marché. Résultat : Vous vendez vite mais vous perdez de l'argent !


2. La surestimation : Le prix de vente de votre bien immobilier est au-dessus du prix du marché. Résultat : Vous n'arrivez pas à vendre et vous dévalorisez votre bien !


3. L'estimation au juste prix : Le prix de vente de votre bien immobilier est au niveau marché. Résultat : Vous obtenez (en moyenne) une offre d'achat sérieuse en moins de 3 mois !


Pourquoi surestimer son bien fait perdre de l’argent ?

Il s’agit du phénomène dit du « bien grillé » qui dévalorise votre bien avec le temps. Bien connu des professionnels de l'immobilier, il peut avoir des conséquences désastreuses sur la vente.

En résumé, plus un bien immobilier est en vente depuis longtemps, plus le prix des offres d'achat va être bas. Tout simplement parce que les acheteurs se disent que si le bien n'est pas vendu depuis longtemps c'est qu'il y a certainement un vice caché ou un problème.

Voici la dévalorisation moyenne du bien en fonction des durées de vente :

Moins de 3 mois : Votre bien vient d'arriver sur le marché, il suscite l'intérêt des acheteurs et les offres sont en moyenne de 5% en dessous du prix de vente

Entre 3 et 6 mois : Votre bien est déjà visible depuis un certain temps, il n'est plus le premier choix des acheteurs. Les offres sont en moyenne 10% en dessous du prix

Plus de 6 mois : Votre bien est « grillé », c'est-à-dire qu'il va susciter la méfiance des acheteurs qui vont penser qu'il n'est pas vendu à cause d'un vice caché ou un problème majeur. Les rares offres seront à presque -20% du prix de vente.


Rapprochez-vous d'un professionnel de l'immobilier pour réaliser une estimation. Il saura vous conseiller efficacement.

Les diagnostics techniques, pourquoi faire ?

Vous achèteriez une voiture sans contrôle technique ?


Pour une maison c’est pareil !

Les diagnostics techniques, ça sert à quoi ?


Cela permet de donner une visibilité technique sur votre maison.

Selon l’année de construction, les équipements de votre maison et le lieu où elle se trouve, vous avez un certain nombre de diagnostics à produire : amiante, plomb, termites, diagnostics de performance énergétiques, gaz, électricité, ERP.


Mais alors ? Quand faut-il les faire ?

Les diagnostics techniques sont obligatoires pour signer le compromis de vente.

Mais attention, si vous ne les avez pas fait dès la mise en ligne de votre annonce, vous pourriez trouver un acquéreur qui quelques jours avant la signature du compromis en consultant les diagnostics techniques, pourrait dans le meilleur des cas, renégocier le prix et dans le pire des cas, se retirer de la vente.

C’est donc la 1ère chose à faire pour vendre sa maison !


Et le contrôle de l’assainissement alors ?

Il faut savoir qu’il n’est pas obligatoire mais de plus en plus de communes et de notaires l’exigent. Pourquoi ?

Ce diagnostic protège aussi bien le vendeur que l’acquéreur. L’acquéreur est rassuré par le fait que tout fonctionne parfaitement et le vendeur est protégé en cas de problèmes futurs. Il pourra attester que tout était conforme lors de la vente de sa maison.


Vous l’aurez compris, les diagnostics techniques sont obligatoires et permettent de mener une vente à terme de façon sereine.


Un dernier conseil :

Si un professionnel de l’immobilier vous propose de commercialiser votre maison sans le DPE, fuyez ! La loi oblige sa parution lors de la diffusion de l’annonce.

Quels travaux pour valoriser son logement lorsque vous vendez ?

Faire des travaux alors qu’on s’apprête à vendre son logement peut sembler étrange. Mais c’est un très bon moyen de vendre à bon prix !


Qu’il s’agisse de petits travaux de décoration ou de gros travaux de rénovation, dépenser de l’argent peut vous en faire gagner.


Soignez les détails avant de mettre en vente :

Lorsqu’on s’apprête à acheter un logement, la première impression est souvent décisive. Et heureusement pour vous, en tant que vendeur, vous pouvez facilement influer sur cette dernière impression en donnant un petit coup de frais à votre logement. Peintures vieillissantes, rideaux fatigués, poignées de portes abimées…

Autant de détails que vous pouvez changer à moindre coût et qui peuvent changer le ressenti que l’on a lorsque l’on pénètre dans votre logement.


Dépersonnalisez et optez pour des teintes neutres :

Restez le plus neutre possible pour permettre aux acheteurs potentiels de se projeter. Privilégiez la peinture blanche pour les murs et les plafonds par exemple. Elle correspond au plus grand nombre et apporte à coup sûr de la luminosité à votre intérieur. Un critère souvent primordial pour les futurs acquéreurs.


Améliorez les performances énergétiques de votre logement :

Lorsque vous souhaitez vendre votre logement, vous devez faire réaliser un diagnostic technique complet. Plomb, gaz, électricité, consommation énergétique… Vous saurez tout sur l’état de votre logement et pourrez envisager de faire des travaux en conséquence.

Si poser des fenêtres à double vitrage, remettre l’installation électrique aux normes ou faire installer une chaudière basse consommation sont des travaux onéreux, ils peuvent vous permettre de vendre plus cher votre bien. En effet, les futurs acquéreurs sont très attentifs à ce genre d’équipement qui aura un réel impact sur leurs dépenses futures. Avant de vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique, renseignez-vous pour savoir dans quelle mesure vous êtes éligible à l’éco-prêt à taux zéro ou à la prime Rénov'.

Ces aides de l’état servent à encourager les particuliers à faire des travaux de rénovation visant à améliorer les performances énergétiques de leur logement.


Les travaux à éviter avant de vendre :

Lorsqu’on vend son logement, on cherche à faire la plus belle plus-value ou à ne pas perdre d'argent. Donc évitez les travaux inutiles ! Ne vous lancez pas dans de gros travaux d’aménagement parce que vos goûts ne sont pas forcément les mêmes que ceux du futur acquéreur de votre logement. Il est donc conseillé de limiter les frais et de se concentrer sur les pièces stratégiques. C'est ce que l'on appelle le home staging.

Casser un mur porteur pour créer une cuisine ouverte, remplacer la baignoire dans la salle de bain par une douche à l’italienne… Autant de travaux chers et conséquents dont vous ne verrez pas forcément le bénéfice réel au moment de la vente. Evitez également les travaux « cache-misère ».

Une tâche de moisissure sur un mur ? On pourrait être tenté de passer un coup de peinture pour cacher les dégâts sans réellement traiter la cause. Et c’est une mauvaise idée ! En effet, l’acquéreur doit avoir conscience de l’état du bien qu’il achète.

4 solutions pour augmenter la valeur de votre bien immobilier.

Vous souhaitez augmenter la valeur de votre logement dans le but de le vendre ? Voici nos 4 astuces pour valoriser votre bien immobilier, de la rénovation complète de certaines pièces à un simple coup de neuf.


- 1: Rénovez les pièces stratégiques pour vendre

L'état de certaines pièces peut être décisif pour conclure une vente immobilière. C'est le cas des pièces techniques telles que la cuisine ou la salle de bains. Des pièces dont la rénovation coûte souvent cher et qui peuvent faire fuir les acquéreurs si elles ne sont plus au goût du jour... voire vétustes.


Une belle présentation pour de belles photos sur l'annonce immobilière.

Ces rénovations vous permettront d'ailleurs de profiter d'un logement en bon état tant que vous l'habiterez mais aussi de faire de belles photos pour votre annonce immobilière. Car, on le rappelle, une annonce immobilière avec de belles photos est un must pour que des acquéreurs se déplacent pour visiter votre bien immobilier.


Refaire ou rénover la salle de bain et la cuisine pour vendre.

La salle de bains est en effet une des pièces maîtresses d'un logement. Avec la cuisine, elle retiendra toute l'attention des acquéreurs dont les attentes peuvent varier : double vasque, baignoire, douche italienne, wc séparés... mais qui rechercheront globalement la même chose : ne pas faire de travaux trop importants dans cette pièce technique et poser leurs valises une fois l'acte de vente signé. En effet, rénover entièrement une salle de bains ou une cuisine peut coûter très cher selon le niveau de finition et de sa superficie. En moyenne, les prix d'une rénovation complète vont de 400 euros/m2 à 1200 euros/m2.


Ces deux rénovations donneront de la valeur et/ou du cachet à votre logement Un bien immobilier refait à neuf pouvant se vendre plus cher qu'un autre nécessitant d'importants travaux.


2 - Agrandissez la surface habitable du bien:

Autre astuce pour augmenter la valeur de votre logement : agrandir ce dernier en aménageant les combles ou en créant un souplex cosy par exemple. Le prix de vente étant calculé sur le prix au m2, créer une pièce supplémentaire valorisera votre bien. Attention toutefois, puisque la taxe foncière basée sur la superficie habitable du bien augmentera également.


Les autorisations pour un bien situé dans une zone avec PLU:

Des autorisations sont nécessaires si vous souhaitez agrandir votre maison de plus de 40m2 si votre logement est situé dans une zone dotée d'un PLU (un plan local d'urbanisme). Si la surface totale atteint 150m2 vous devrez avoir recours à un architecte et obtenir un permis de construire de la mairie. Une déclaration préalable de travaux suffit pour les agrandissements de moins de 40m2 si la surface totale n'excède pas 150m2 après agrandissement.


Bien situé dans une zone sans PLU:

Si vous n'êtes pas situé dans une zone PLU, vous devrez déposer un permis de construire pour tout agrandissement de plus de 20m2. Et si vous envisagez de surélever la maison, vous devrez vous renseigner en amont auprès du service d'urbanisme de votre commune. Une extension de maison peut coûter de 500 euros/m2 à plus de 2000 euros/m2 selon la structure choisie, l'artisan, la complexité du chantier, les matériaux...


3 - Installez des équipements coup de coeur:

Selon la zone où vous habitez, l'installation d'équipements coup de coeur pourra donner un coup d'accélération à votre vente. Une piscine pourra par exemple donner de la valeur à un logement selon la zone où vous habitez.

En effet, en immobilier, si l'emplacement est la règle numéro 1 pour un bon achat, les caractéristiques qui peuvent valoriser un bien dépendent aussi de la région où il se trouve. Par exemple, un balcon ou une terrasse donneront de la valeur à un logement parisien quand ils ne suffiront pas forcément ailleurs. Un terrain arboré et bien entretenu pourra également avoir un impact sur le prix ou tout du moins créer le coup de coeur immobilier, si précieux pour réaliser une vente !


Vous pouvez également aménager une pièce aveugle en installant une verrière, un élément de décoration qui pourra donner du cachet à votre logement.


4 - Misez sur la performance énergétique du logement:

Augmentez la valeur de votre logement avant de le vendre en améliorant l'étiquette énergétique de votre bien. La consommation énergétique, et donc l'impact environnemental de votre bien, peuvent compter dans l'estimation du prix de vente. En effet, un logement énergivore se vendra souvent moins cher qu'un logement avec une bonne étiquette sur son DPE.

Le diagnostic de performance énergétique peut s'améliorer grâce à des travaux de rénovation énergétique (isolation des combles, changement des fenêtres, installation d'une chaudière à énergie renouvelable...).

Le montant des travaux de rénovation énergétique varie mais des aides de l'Etat peuvent vous aider à améliorer la performance de votre bien.


Préparez vos diagnostics immobiliers avant la vente:

Pensez à préparer vos diagnostics immobiliers obligatoires avant la mise en vente. Et si le diagnostiqueur constate des anomalies, n'hésitez pas à effectuer les quelques réparations nécessaires. Une démarche qui rassurera vos acquéreurs.


Retrouver mes conseils en vidéo sur ma chaine Youtube christian Moreau Fouras.




Programmons ensemble un entretien téléphonique et bénéficiez d'une première expertise.

Programmons ensemble un entretien téléphonique et bénéficiez d'une première expertise.

Une question ? Contactez-moi

Par téléphone :07 86 70 83 68

Par mail : christianmoreaufouras@gmail.com

Adresse : 2 A rue de la tourette 17450 FOURAS

© Christian MOREAU 2020. Tous droits Réservés. 

Christian MOREAU, agent commercial immobilier inscrit au RSAC de LA ROCHELLE n°342916301

" Ce site ne fait pas partie du site web Facebook ou de Facebook, Inc. ni de Google Inc.

De plus, ce site ne provient pas de Facebook en aucune façon, ni de Google Inc.

Facebook est une marque déposée de Facebook, Inc. "

© Christian MOREAU 2020. Tous droits Réservés.

Christian MOREAU, agent commercial immobilier inscrit au RSAC de LA ROCHELLE n°342916301

" Ce site ne fait pas partie du site web Facebook ou de Facebook, Inc. ni de Google Inc.

De plus, ce site ne provient pas de Facebook en aucune façon, ni de Google Inc.

Facebook est une marque déposée de Facebook, Inc. "

Une question ? Contactez-moi

Par téléphone : 07 86 70 83 68

Par mail : christianmoreaufouras@gmail.com

Adresse : 2 A rue de la tourette 17450 FOURAS